Néo, le nouveau préformé de Néobulle

J’ai eu l’opportunité de tester la nouveauté Néobulle; leur nouveau préformé Néo.

Conçu pour répondre à la demande des parents qui veulent la garantie du portage physiologique sans faire des nœuds tout en gardant le confort de l’écharpe, Néobulle invente NEO. Ce porte-bébé s’installe directement sans apprentissage préalable. Il donne aux parents une autonomie complète avec l’usage des deux mains. Installation simple et rapide, avec 2 clips et 5 points de réglage. Évolutif & 100% réglable, Néo est utilisable de la naissance jusqu’à 2 ans. Tissage léger et respirant, coton Bio, fabriqué en France.

Utilisable dès la NAISSANCE (3,5KG), bébé est enroulé dans un tissu sergé brisé en coton BIO respirant, doux et confortable.
Facile d’utilisation & ajustable (2 clips, 5 poins de réglage), ce porte-bébé physio s’utilise jusqu’à 2 ans (15KG).
Tissage de qualité & 100% français (Loire), pour un maintien parfait et une élasticité uniforme.


Ce que j’ai aimé :

Le tissus en coton et tissé. On a la sensation de porter dans une écharpe de portage, même si la grosse ceinture nous rappel évidemment que non. Mais le confort est tout aussi agréable.

La ceinture justement. Elle est un peu en matière velours et bien large. Donc idéal pour répartir le poids de façon équitable et ne pas trop ressentir les 10 kg de bibou sur mes épaules. D’ailleurs je vous conseil de la porter au dessus des hanches, bien haute. Déjà de cette façon, la position physiologique sera au top (avec le creux des genoux plus hauts que les fesses), et pour éviter d’avoir mal au dos.- Souvent on pense que porter un bambin, signifie mal de dos.- Si votre moyen de portage est correctement ajusté et adapté à vos besoins, normalement il n’y a pas de douleurs.

Les bretelles! Alors j’ai eu du mal à trouver le bon réglage. Il y a un bémol, je vous en parle après. Mais déjà, les bretelles sont épaisses, en matière douce velours comme la ceinture, et point plus que positif, il y a en plus des épaulettes de confort que l’on peut rajouter pour plus de moelleux. Elles se scratch au niveau que vous souhaitez, généralement sur les os des clavicules, la où ça tape quoi! Donc la, je dis yess pour ce petit plus bien sympa.

Pour le réglage. Mon soucis était, au départ, que les bretelles frottaient contre mes dessous de bras si j’étais en tee shirt. J’ai finalement opté pour un serrage plus ajusté dans le haut du dos (avec le clips qui se trouve au niveau des omoplates) pour qu’elles soient donc plus situés dans le dos et non sur les épaules (Cf: photos). De cette façon; plus de frottements, et en plus j’avais un bébé qui descendait pas. Parce que avec l’ancien réglage, bébé finissait toujours par être bien trop bas. Rappel: bébé doit être à hauteur de bisous.

La petite capuche, motif marinière, je trouve qu’elle est vraiment trop chouette. Elle donne un petit confort dans le cou de bébé, en ce moment il fait froid, ça cale un peu du vent. Et elle renferme la capuche de protection, pour si bébé dort par exemple, ou pour protéger du soleil en été.

Ce que j’aime aussi, c’est son côté très pratique puisqu’il est tout petit et très léger. Il tient dans une petite boite une fois plié, donc pratique à emporter dans le sac en ballade par exemple.

Concernant bébé, car c’est quand même la base, la grande nouveauté pour un préformé, c’est le réglage. En fait il me fait penser un peu à un mei tai, puisque l’on peut régler le tablier en hauteur de 25 à 43 cm, et en largeur au niveau des fesses de bébé de 18 à 45cm. Donc le fait que l’on peut adapter en fonction de la morphologie de bébé, le respect de la physiologie est la, malgrè le fait que se soit un préformé. Les autres préformés du marché, c’est impossible. Pour un nourrissons, bien souvent il n’est pas recommandé de les mettre en porte bébé mais en écharpe, ou sinon il existe des sorte de coussins réducteurs pour que bébé soit à bonne hauteur dans le porte bébé, mais cela ne reste tout de même pas adapté. De façon générale, il conviendra d’attendre que bébé tienne assis si vous voulez le mettre en porte bébé classique. Sauf pour le NEO qui du coup peut se régler, et s’adapte parfaitement à la position grenouille d’un nouveau né.

Posez bébé à plat sur le porte bébé ouvert, et réglez ainsi le tablier en hauteur et au niveau de l’assise pour avoir la bonne taille. Ensuite, mettez le NEO sur vous, et glissez-y bébé.

Ce que j’ai moins aimé:

Toujours cette histoire de bretelles! L’attache à l’arrière du dos me semble peu pratique en fait. Elle est située sur un coté et non au milieu des omoplates, donc quand on installe bébé seul, franchement à moins d’être hyper souple, j’ai eu beaucoup de mal à attraper les sangles et les clipser au milieu du haut de mon dos SEULE. Pour éviter ça, j’ai souvent choisi l’option d’installer bébé dans mon dos, ou de demander à papa d’attacher pour moi les sangles dans mon dos. En comparaison avec un autre préformé que j’utilise, le clips est au centre du dos, donc on peut attraper des deux mains et clipser. Ici je n’y arrive pas.

Enfin, dernier petit bémol, lorsque l’on installe bébé, il faut passer ses jambes dans les bretelles que l’on met sur nos épaules. Quand on installe devant, ça va je trouve ça faisable, on met bébé, on se penche un peu en arrière et on lui glisse une jambe après l’autre dans les bretelles avant de se redresser et d’attacher le tout. Mais quand on installe bébé dans le dos, ça peut être un peu fastidieux pour des mamans non expérimentés. D’ailleurs au début j’ai fait l’erreur de ne pas mettre les jambes de bébé dans les bretelles et je trouvais qu’il n’avait pas la position physio, NORMAL JACQUELINE! Heureusement que j’ai feuilleté le petit guide fournis dans la boite pour comprendre mon erreur.

On peut voir sur cette photo, la jambe qui passe dans la sangles de la bretelle. Ce qui est pour moi peu pratique.

Contorsion pour attacher la sangle à l’arrière des omoplates. C’est un coup de main à prendre !

Sangles du haut bien serrées pour éviter le frottement, et un bébé qui est trop bas.
Sangles pas assez ajustées, qui donne des frottements au niveau des dessous de bras, une tension sur les épaules et un bébé qui est trop bas.

Il y a quand même beaucoup de positif pour ce moyen de portage que j’apprécie de plus en plus. De toute façon, dites vous bien que le temps fait les choses, on ne peut pas être opérationnelle dès le départ, il faut essayer, et réessayer plusieurs fois, avant d’être à l’aise.

Et vous alors, vous en pensez quoi de cette nouveauté?

Anaïs

Article en partenariat avec Néobulle et Kidiwiz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s